Se raser le pubis ? Oui, mais pas n’importe comment !

4 months ago — 2 min read — Pas de commentaire
By Tristan Barriere

Il peut être plutôt intimidant d'approcher une lame tranchante près de vos parties génitales, mais si vous vous préparez, si vous prenez le temps et si vous vous entrainez, cela deviendra rapidement un jeu d'enfant.

Si c’est la première fois, on ne peut que vous conseiller de pré-taillez vos poils pubiens. Les rasoirs sont conçus pour raser des poils assez courts et ils risquent de se bloquer et de ne plus raser correctement si vous rasez des poils longs. Le mieux pour cela, un rasoir électrique que vous aurez réglé à 6mm ou à défaut, allez y avec une paire de ciseaux sauf si vous avez deux mains gauches bien entendu.

Passez ensuite à l’action avec un rasoir classique et si possible avec au minimum trois lames. Si vous avez le temps, sautez dans la douche, l’eau chaude facilitera grandement le rasage.

Ne lésinez ensuite pas sur la mousse ou le gel à raser, un peu comme avec le lubrifiant si vous voyez ce que  je veux dire. Allez y tout en douceur et SURTOUT dans le sens du poil afin d’éviter des irritations ou autres poils incarnés (si c’est votre première fois, vous y aurez forcément droit donc pas de panique !).

Commencez par la haut du pubis pour ensuite descendre plus bas. N’hésitez pas à tendre la peau pour être au plus près des poils.

Si vous souhaitez aussi vous raser le sexe, certains vous recommanderont d’être en érection pour ne louper aucun poil. Vous pouvez aussi vous aider d’un miroir au sol pour être sur de n’oublier aucune zone.

Une fois que vous aurez terminé le rasage, passez au nettoyage. Prenez votre savon habituel et lavez toute la zone pour enlever tous les poils collés sur la peau. On n’oublie pas non plus de nettoyer la douche ou la baignoire !

 

Et si jamais vous auriez l’idée de prendre de la crème dépilatoire pour aller plus vite ou par fainéantise, c’est NON ! Certaines crèmes contiennent effectivement beaucoup de produits chimiques qui ne devraient pas se retrouver près de vos organes génitaux.

 

A lire

100 choses que les LGBT font au moins une fois dans leur vie !

Share this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next PostDes chorales homos empêchent les manifs homophobes aux USA Previous PostL’épidémie de VIH chez les jeunes gays français est «extrêmement préoccupante» !