Le métro londonien ne dira plus «mesdames et messieurs»

2 months ago — 2 min read — Pas de commentaire
By Julie Baquet

Un petit pas pour faire de Londres une ville «gender neutral». Les annonces dans le métro ne diront plus «hello, ladies and gentlemen» mais «hello everyone».

Les expressions inclusives seront prônées dans les transports londoniens. En effet, les enregistrements vocaux vont être modifiés. Le traditionnel « bonjour, mesdames, messieurs » sera troqué par « bonjour à tous ». Ces changements interviennent suite aux campagnes par des groupes LGBT auprès de la société de transport londonienne jugeant les expressions utilisées « polies, mais dépassées ». « Nous voulons que toutes les personnes se sentent les bienvenues sur notre réseau de transport », assure Mark Evers, le directeur de la stratégie client de la compagnie Transport for London (TfL) pour Metro. « Nous avons modifié le langage utilisé dans les annonces et ailleurs, et nous nous assurerons qu’il soit inclusif et reflète la formidable diversité de Londres ».

Objectif pour la Tfl, s’adresser aux personnes non-binaires. Petit rappel :

Les non-binaires ou genderqueer désignent des identités et des expressions de genre non normatives et non binaires (homme ou femme). En l’occurrence :

  • chevauchement d’identités de genre (androgyne)
  • deux ou plus de genres (bigenre, trigenre, pangenre)
  • sans genre (non genré, agenre, neutrois)
  • se déplaçant entre genres ou avec une identité de genre fluctuante (genre fluide)
  • troisième sexe ou autrement genré ; inclut ceux qui ne nomment pas leur genre
  • se situant entre le genre masculin et le genre féminin
  • ne se définissant pas sur l’échelle des genres

 

A lire

Taïwan devient le premier pays à ouvrir le mariage gay en Asie

 

Share this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next PostTon avis nous intéresse ! Participe à notre sondage... et tente de gagner 1 iPhone7 Previous Post« Aujourd’hui » : un court métrage d’anticipation contre l’homophobie