Man in an Orange Shirt : la mini-série sur deux histoires d’amour gay à voir absolument !

5 months ago — 2 min read — Pas de commentaire
By Julie Baquet

Voici une mini-série de deux épisodes à dévorer ! Man in an Orange Shirt raconte deux histoires d'amour homosexuel à deux époques différentes : après la seconde guerre mondiale et à notre époque.

Diffusé sur la BBC dans dans le cadre de la Gay Britannia qui qui célèbre les 50 ans du Sexual Offences Act de 1967, Man in an Orange Shirt est une mini-série sur deux épisodes. Le pitch : « 1944. Les aléas de la Seconde Guerre Mondiale provoquent la rencontre du capitaine Michael Berryman et d’un artiste, Thomas March, dans le sud de l’Italie. Bien qu’il soit fiancé à Flora, Michael tombe sous le charme de Thomas ».

En somme, la série raconte deux très belles histoires d’amour homosexuel à deux époques différentes. La première se passe après la seconde guerre mondiale, Michael Berryman (Oliver Jackson-Cohen), fiancé à Flora (Vanessa Redgrave) rencontre Thomas March  (James McArdle) et c’est le coup de foudre ! Malgré l’homophobie de l’époque, ils ne pourront pas lutter contre leur bonheur… On ne vous en dit pas plus pour ne pas vous spoiler…

Le deuxième épisode, centré sur l’omniprésence de la sexualité, narre quant-à-lui l’amour lui aussi compliqué entre Adam (Julian Morris) et Steve (David Gyasi). L’histoire se passe à notre époque, et lie le premier épisode au deuxième puisque Adam n’est autre que le petit fils de Flora, la fiancée de Michael ! (C’est bon vous avez suivi ?)

Pourquoi faut-il voir Man in an Orange Shirt ?

1/ Les deux époques différentes permettent de se rendre compte qu’homophobie, préjugés et mal-être sont toujours malheureusement présents. L’évolution de l’homosexualité au fil des années a engendré d’autres problématiques : un long chemin a été parcouru, mais un autre reste à faire.

2/ Le jeu d’acteur est fabuleux. Les rôles sont incarnés avec intensité et justesse. En prime, les rôles secondaires valent le détour avec Laura CarmichaelAngel CoulbyFrances de la Tour, ou encore Adrian Schiller !

3/ Oliver Jackson-Cohen (est-il utile de préciser pourquoi ?)

Evenin' 👊🏼

A post shared by Oliver Jackson-Cohen (@ojacksoncohen) on

4/ Julian Morris (vous avez saisi ?)

Fun shoot with @7thmanmagazine today! See the rest of it in the spring/summer 2016 issue 📸📸

A post shared by Julian Morris 🌴 (@julianmorris) on

5/ Enfin saluons la BBC, figure de proue de ce type de fiction !

 

Découvrez le trailer sans plus tarder de cette mini-série :

Vous aimerez aussi

« Aujourd’hui » : un court métrage d’anticipation contre l’homophobie

Share this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post6 raisons de sortir avec un barman ! Previous PostEnfin une série sur la vie de RuPaul !