L’agenda des Gay Pride 2017 en France

5 months ago — 5 min read — Pas de commentaire
By Julie Baquet

Depuis 1970 à New-York, les Marches des fiertés rassemblent pour défendre les droits LGBT+. Alors que Paris commémorera le 24 juin 40 années de luttes, tour d’horizon de l’agenda des Gay Pride en France.

Son origine de la Pride remonte à la nuit du 27 au 28 juin 1969, date à laquelle la police new-yorkaise opère des descentes dans des bars gay de Greenwich Village. Rébellion des clients du Stonewall Inn qui pendant trois jours lutteront contre les forces de l’ordre pour défendre les droits des homosexuels. Voici la naissance du militantisme LGBT. Un an plus tard, New-York organise sa toute première Marche des fiertés. Une appellation lourde de sens, qui perd souvent de sa valeur en langue de Shakespeare « Gay Pride ». Car c’est bien chaque année la défense des droits qui sont en première ligne.

Organisées en France dans plus de 25 villes entre les mois de mai et de juillet, il faut remonter à 1971 pour qu’un mouvement important homosexuel se constitue sur l’hexagone avec l’interruption d’une émission radio sur RTL intitulée « L’homosexualité, ce douloureux problème ». Le FHAR (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) est alors créé et participe au défilé du 1er mai jusqu’à l’organisation de la toute première Marche des fiertés à Paris le 25 juin 1977. Organisée régulièrement depuis 1981, c’est dont 40 ans de luttes que Paris s’apprête à commémorer !

 

Des Marches sous haute sécurité.

Depuis l’attentat perpétré à Nice le 14 juillet 2016, les Gay Pride en France sont soumises à des soucis d’organisation. Les dates de certaines villes ne sont pas encore confirmées, les parcours sont tenus secret, et parfois contraints à des annulations comme celle de Dijon pour des raisons techniques et de sécurité.

 

Enfin, la marche 2017 sera également l’occasion de revendiquer les droits LGBTQ auprès du nouveau gouvernement. Avec un premier ministre qui ne semble pas très ouvert, additionné de son ministre de l’intérieur Gérard Collomb ou encore du ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, épinglés pour leurs positions anti mariage pour tous, la liste d’avancées essentielles pour la communauté homosexuelle doit encore plus être entendue.

Photo : Gay Pride Paris 2016 – source www.gaypride.fr

 

Tour d’horizon des principales villes de France :

03 juin

– Grenoble

Fierté LGBTI donne rendez-vous à partir de 13h au Jardin de ville, où se dresse un village des associations LGBTI de l’Isère. Buvette au profit du Centre LGBTI et nombreuses animations.

– Lille

Lille Pride donne rendez-vous à partir de 13h sur la place de la République. Le mot d’ordre de la 22ème Marche des Fiertés LGBTI+ sera : Nos vies, nos familles, notre santé, nos papiers : Egalités bafouées !

10 juin 

– Toulouse

La Pride de Toulouse, nouvelle association, donne rendez-vous le 10 juin sur la place du Capitole à 11h dans le village associatif LGBTQI. Départ de la Pride à 14h.

Parcours dévoilé au dernier moment.

– Strasbourg

La « FestiGays » de Strasbourg donne rendez-vous au Village associatif place de l’Université (11h-18h) pour un départ de la Marche à 14h. En parallèle est organisé le mois des visibilités jusqu’au 18 juin.

– Arras

Artogalion donne rendez-vous à partir de midi dans le village des associations LGBT qui se dresse sur la place de l’Ancien-Rivage et dans lequel les visiteurs seront régalés de concerts et spectacles divers, des Magic’s et Seb Dancer, avant le rassemblement pour la formation du cortège.

– Nantes

Donne rendez-vous à partir de 11h sur la place Bretagne dans le village des associations. Plusieurs DJs seront là pour animer ce moment convivial.

17 juin

– Bordeaux

Le centre LGBT Bordeaux Aquitaine Girofard assure l’organisation de la Gay Pride de Bordeaux. Une date à confirmer puisque les organisateurs sont en pourparlers avec les autorités afin d’assurer la sécurité de la manifestation.

– Lyon

Pour sa 22e édition, la Marche des Fiertés LGBTI (Lesbiennes, Gay, Bi, Trans et Intersexe) aura pour mot d’ordre « Ici et ailleurs, nos droits ne sont pas négociables ! ». Départ à 14h place Bellecour.

– Metz

Nouveau nom pour la Marche des Fiertés qui se rebaptise la Metz Pride Day. Début de l’événement à 11h au Rainbow Village place de la République. Départ du cortège à 14h sous la revendication : « Transpédégouines : l’égalité n’a pas de frontières ».

– Tours

« LGBT du monde, face à la répression, marchons ! », voici le mot d’ordre de cette 12ème édition avec un rendez-vous sur l’esplanade du château en début d’après-midi. Départ de la Marche à 17h.

24 juin

– Paris

Rendez-vous à 14h pour défiler dans les rues de la capitale. La Marche ponctuera deux semaines de visibilité des questions LGBT+ avec l’organisation de la Quinzaine des Fiertés LGBT. Le parcours et le mot d’ordre restent à ce jour encore inconnus. Manifestation organisée par l’association Inter-LBGT.

– Gap

L’association Freedom 05, qui organise cette troisième Gaypride de Gap, donne rendez-vous à tous ses sympathisants dès 10h30 dans le parc de la Pépinière.

1er juillet

– Biarritz

L’association Les Bascos organise la Lesbian & Gay Pride de Biarritz. Formation du cortège à 16h sur l’esplanade du phare.

– Rouen

Rouen se mobilise dès 16h pour le rassemblement et départ du cortège à 16h30 sous le mot d’ordre « Tous unis contre les discriminations ».

8 juillet

– Montpelier

Pas d’informations complémentaires.

29 juillet

– Marseille

Pas d’informations complémentaires

 

Photo : Gay Pride de Marseille 2016 / photo Nina Durant

A lire

Histoire et militantisme : pourquoi il est important d’aller dans les Pride !

Share this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next PostLes engagés : la nouvelle web-série gay osée de France télé Previous PostTaïwan devient le premier pays à ouvrir le mariage gay en Asie