Homophobie : Hanouna, nouveau dérapage sur les stéréotypes homosexuels

2 months ago — 3 min read — Pas de commentaire
By Julie Baquet

Encore un dérapage et non des moindres pour Cyril Hanouna qui a déclenché une vague d’indignation sur les réseaux sociaux après son émission « Touche Pas à Mon Poste » sur C8 jeudi soir. Car au delà de la blague (foireuse), c’est avant tout le stéréotype sur l’homosexualité qui est à décrier.

Au lendemain de la journée internationale de lutte contre l’homophobie, le prime « Radio Baba », qui propose des canulars téléphonique dignes de l’époque de l’adolescence dans TPMP, suscite l’indignation. Cyril Hanouna a, une fois de plus, franchi la ligne. Au delà de l’idiocratie de l’émission, c’est avant tout la façon dont le présentateur et producteur exécutif de TPMP a caricaturé un homosexuel qui afflige la sphère des réseaux sociaux.

En postant une annonce coquine sur un site de rencontres homosexuelles, publication flanquée d’une photo d’un jeune homme dévêtu et musclé, Cyril Hanouna a répondu à ses correspondants de façon stéréotypée. La caricature s’appelle Jean José, sa voix est efféminée, il se dandine devant la caméra, singe des poses exagérées et maniérées, sans parler de ses propos douteux tels que : « T’aimes bien passer entre les poteaux », « J’aime bien les maçons, t’as une belle truelle ? », « On dit souvent que j’ai le sexe en tulipe ».

 

De la beauferie à l’homophobie, il n’y a qu’un pas.

Piéger des homosexuels de cette façon va bien plus loin qu’une simple blague potache, et le fameux ruban bleu, symbole de l’association Le Refuge, sur le revers de sa veste ne fait pas passer la pilule. Le CSA a été saisi par de nombreux internautes (signalez le programme ici) et par l’association Le Refuge qui envisage des poursuites judiciaires. SOS Homophobie, contacté par le HuffPost, compte saisir le CSA, précisant « Ce sont des propos homophobes. Pour nous c’est une récidive de Hanouna, cela fait plusieurs fois qu’il est pris en flagrant délit d’homophobie ».

Le présentateur a, en effet, déjà fait l’objet de mises en demeure du CSA pour des séquences de harcèlement lors de l’épisode des nouilles dans le slip d’un de ses chroniqueurs, mais également pour des propos sexistes. Le sort réservé à Matthieu Delormeau, chroniqueur et animateur télé, sur son homosexualité est également pointé du doigt. En prime, TPMP était accusé en décembre 2016 d’homophobie ordinaire par l’association des journalistes LGBT AJL.

Photo : © Capture d’écran C8

 

A lire

Record de plaintes au CSA pour le cas Hanouna

Share this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next PostCinéma LGBT : quels ont été les meilleurs films de 2016 ? Previous PostDes couples gays se rencontrent pour la première fois après s’être aimés par webcam