Le CCNE a enfin rendu son avis sur la PMA et la GPA

28 days ago — 2 min read — Pas de commentaire
By Julie Baquet

L’avis a été rendu. Le Comité consultatif national d'éthique a planché pendant 2 ans sur le sujet. Il se déclare pour la PMA, contre la GPA et l'autoconservation des ovocytes.

Il aura fallu attendre deux longues années pour enfin connaitre l’avis du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE). Alors qu’aujourd’hui la PMA (Procréation Médicalement Assistée) est seulement autorisée pour les couples hétérosexuels et en déficit de procréer, cela va peut être bientôt changer. Le comité a déclaré le 27 juin être POUR l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires.

CCNE : « L’ouverture de la PMA à des personnes sans stérilité pathologique peut se concevoir pour pallier une souffrance induite par une infécondité résultant d’orientations personnelles ».

Une évolution majeure sociale en ligne de mire alors que le Président de la République, Emmanuel Macron, avait déclaré attendre ce rapport pour ouvrir le débat sur la PMA tout en se disant « favorable » à une loi ouvrant la PMA « aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires ». Selon un sondage publié en mars, 61% des Français se déclarent favorables à l’ouverture de la PMA aux couples de femmes.

Contre la GPA et l’auto-conservation des ovocytes

Le CCNE a également donné son avis sur deux autres points. Il se déclare CONTRE la GPA (Gestation Pour Autrui) invoquant des risques de violences juridiques économiques et psychiques sur ces femmes porteuses, selon le comité il ne peut pas y avoir de GPA éthique.

Enfin, concernant l’auto-conservation des ovocytes, l’avis est également défavorable argumentant une technique médicale lourde avec un taux de réussite ne dépassant pas les 60%.

A lire

Edouard Philippe : abstention au mariage pour tous, contre la PMA et la GPA

 

 

Share this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next PostSanté : le TasP (traitement en prévention du VIH), c’est quoi ? Previous Post1ère cérémonie des OUT d’Or